Actualités

Lettre 42 de septembre 2021

Par 16 septembre 2021janvier 7th, 2022Aucun commentaire

Fin de la P2 du BPJEPS Animation sociale

Cher ami,
Quel bonheur d’avoir fait cette formation BPJEPS Animation Sociale, j’ai fait de belles rencontres ! Il faut que je te parle des stagiaires.
Déjà, nous sommes 2 hommes et 7 femmes avec nos personnalités bien marquées :
Gabin, il est dans son monde, le numérique, les chevaliers… Je découvre un univers fantastique.
Quentin, notre musicien, avec son papotage et son popotin.
Laura, la comique du groupe et son franc parlé qui fait parfois des étincelles.
Morganne, dite Morganne-Rose à cause de sa chevelure fuschia flamboyante, qui rayonne avec une personnalité haute en couleurs.
Marine, sous ses airs de secrétaire elle est aussi douce que sa chiffonnette, une maniaque au grand cœur.
Morgane (et oui, encore une Morgane !) qui est capable de tout donner pour gagner un jeu. Autant te dire que je me mets toujours dans son équipe !
Elyse, la cadette du groupe, notre coiffeuse officielle, la plus petite en âge mais la plus culottée d’entre nous !
Pauline, qui se présente comme un cactus (qui s’y frotte s’y pique !) mais nous avons découvert une jolie fleur parfumée à l’anis.
Emilie, la maman du groupe, de par son âge, elle incarne la voix de la sagesse.
Que te raconter mon ami… 18 mois !!! Si je t’écrivais un conte de fées, je te parlerais de la méchante reine, la Covid. Elle a tout bousculé, nous a confinés, nous a enfermés derrière nos écrans. Autant te dire que pour des animateurs, faire des animations virtuelles était une sacrée péripétie ! Elle a kidnappé notre public et a obligé Jeunesse et Sport à revoir le protocole de certification.
Malgré les flammes du dragon, nous avons atteint la plus haute tour du château de monseigneur UC 3 UC 4. Tels de valeureux guerriers, nous l’avons vaincu. Et pourtant, quelques mois plus tard, un deuxième monstre est venu nous challenger et 4 comtesses ont été prisonnières du rattrapage de leurs UC 1 et 2. Ce dragon avait été encore plus difficile à combattre. Mais c’était sans compter sur nos preux chevaliers Nicolas Dreuilhe et Christophe Preynat qui ont mené un combat sans précédent et ont aidé les vaillantes comtesses à terrasser la terrible créature.
Quelle fierté de t’annoncer que tous ceux qui ont passé l’examen ont brillamment décroché leur diplôme.
Je ressors de cette quette grandi, autant professionnellement que personnellement.
Je ne finirai pas cette histoire, mon cher ami, par » ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » mais plutôt par « ils ont été diplômés et eurent beaucoup de réussite ».
Les stagiaires de la P2

Laisser un commentaire